Étiquettes

, , , , , , , ,

FESTIVALBEAT 2015 – 23ème édition.
Salsomaggiore Terme (Italie)

Festival Beat 2015 - 1

A force de commentaires dithyrambiques, parfois viniques mais jamais iniques, de tentatives de corruption spirituelle et spiritueuse, de tortures joyeuses de bon aloi à dessein thérapeutique, nous avons convaincus quelques AveTheSounders, amis et copains de nous suivre à la 23ème édition du Festival Beat (le plus ancien festival garage d’Europe) à Salsomaggiore Terme (Province de Parme / Emilie-Romagne / Italie). Une joyeuse petite bande de drilles, très réceptive à nos sévices de voix de velours,  nous a donc retrouvés, l’homme de la cassette et moi.  Destination : intronisation au sein de la Confrérie du Beat. Avènement certes moins cérémonial que chez les puristes de l’andouillette mais assurément beaucoup plus rythmé.

Festival Beat 2015 - 2

N’ayant pas réussi à enrôler ces gais lurons dans la « Mad Beatle Boots Race », seul notre French trésorier, bravant le cagnard,  s’est retrouvé sur la ligne de départ pour défier amicalement quelques courageux copains, dont la charmante Sara de Thee Bomb’o’nyrics, notre cher Jota (disquaire de Lisbonne) et Luca des Sick Rose. Mais aussi pour affronter les haltes obligatoires destinées à recharger les vaillantes charpentes en liquide mousseux. Salsomaggiore Terme étant une ville thermale, il serait effectivement malvenu que le staff plaisante avec la possible dessiccation de l’athlète en boots, qui ne doit évidemment point choper d’insolation afin d’assurer son « Beat-marathon » de 4 jours. La beat-team étant très consciencieuse, les sportifs goguenards ont franchi la ligne d’arrivée sans pouvoir battre le jeune fils de Luca, seul concurrent dépisté négatif aux tests d’ébriété mousseuse. Saine jeunesse !

Festival Beat 2015 - 3

Les prodromes de notre « Beat-marathon » honorés sans faillir, enfin presque… (tout n’étant pas racontable au regard de l’empathie nécessaire pour le lecteur aux yeux chastes), nous sommes entrés dans les festivités avec résolution et légèreté, portés par la joie de retrouver nos chers compères de cure musicale (les délicieuses Timotea, Francesca, Giovanna, Piera, etc., et les gentlemen, le grand Chambellan Gianni, Luca, Alessio, DJ Henry, Martin Hemmel, Paolo, Alberto, Marco, Mauro, etc…), et bien nourris lors des étapes « agapes pour jeunes sportifs nickelés » par les délices généreux et fort peu onéreux du très accueillant « Bar-Trattoria Delle Rose ».

Festival Beat 2015 - 4Festival Beat 2015 - 5

Au-delà de la considération artistique forcément subjective ressentie par chacun lors de chaque concert, l’unanimité a salué la dimension humaine, l’ambiance joviale et l’organisation admirable de ce festival (on ne badine pas plus avec l’organisation et la sécurité qu’avec les réjouissances…). A l’ « Aera Live Ponte Ghiara »,  aux « Pool Parties » à la Piscina Leoni ou toutes les autres lieux (Mad Café, Caffè del Teatro, Devil’s Den Pub, Super Market, etc…), tout a été pensé pour la détente, la simplicité, la convivialité.

Festival Beat 2015 - 6

L’intelligence des sourires ayant été testée, l’intronisation des néophytes s’étant bien déroulée, le serment de revenir a été prononcé (vœu anisé de barbouze du beat : « Le Festival Beat n’est pas seulement beat. Présent du cœur et fruit d’un travail acharné de passionnés, il exprime le sincère, le vrai. Beat universel et de fraternité, il chante la joie de vivre et le bonheur de se rencontrer, dans le goût de l’équilibre et le sens de la mesure…des boots, comme du pastis). Rendez-vous en ce début d’été 2016 pour la 24ème édition, sans autre formalité.

Les andouillettes pourront attendre.

TP

Festival Beat 2016

Souvenirs 2015, en vidéo.

 

 

Festival Beat 2015 - 7


Quelques mots de quelques intronisés, saison 2015.

« Salso, tu m’as enivrée de bonheur, au gré de ta musique, tes pool parties, ton Prosecco, tes Spritz, ponctués de belles rencontres dans un cadre bucolique et une ambiance festive. Je reviendrai goûter le son de ta musique et profiter de tes agapes. »
Carole B.

Festival Beat 2015 - 8

« Le Festival Beat, est pour moi un très bon souvenir. Festival à échelle humaine, il était convivial et bien organisé. Navette gratuite et prix très raisonnables facilitaient les choses. Les rendez-vous au bord de la piscine animaient nos chauds après-midis, dans une ambiance décontractée et sympa. Les DJs étaient très efficaces. C’est une réussite et un séjour intense, torride, et rock and roll ».
François W.

Festival Beat 2015 - 9

« Que dire de Salso ? Très jolie petite ville thermale, excellente ambiance aux « pool parties » venant des DJs doués et des danseurs convaincus et souriants, cadre idyllique… ».
Miss Petite

Festival Beat 2015 - 10

 

Quelques vidéos des concerts.