Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

Le Rat’s est une nouvelle très belle salle privée. Le patron et son équipe sont des gens très accueillants. Dans un esprit de partage, d’ouverture nous avons organisé un beau week-end aux plaisirs variés.

Le Rat’s – 125 boulevard de l’Industrie – 83480 Puget-sur-Argens

Vendredi 11 mars – A partir de 20h30
DINO FARFIZA & THE FUZZ et LES BEBERTS.

Dino Farfisa et Les Beberts au Rats 11 03 2016 copie

Vous aimez le rock garage, la fuzz, le Farfisa, le beat, la distorsion, les mustangs des 60’s qui tiennent la route, les nuggets (pas la volaille reconstituée…les compilations !), ne ratez pas cette soirée qui va déboîter !

À force de traîner avec le chanteur des mythiques Playboys, François Albertini surnommé « Bébert », d’entendre ses sélections musicales et de le voir tout déchirer sur scène, les 3 flâneurs de H.V.N. ont décidé de lui rendre hommage en formant un trio appelé « LES BEBERTS » (forcément se nommer Les Paulettes n’aurait eu aucun sens à ce stade de l’histoire). Ils ont naturellement déjà ouvert pour les Playboys mais aussi pour The Zemblas. Musiciens issus du Conservatoire de Nice, amis de longue date, les jeunes Béberts sont la relève du rock’n’roll garage, frais et sauvage. Ce n’est ni l’intelligentsia musicale locale ni les cougars des premiers rangs qui nous contrediront. Ces Béberts énergiques et frénétiques sont affûtés en diable !

 

Bien connus par les festivaliers modernistes et fans des 60’s du sud de l’Europe et du Mans Classic, les chevronnés DINO FARFISA AND THE FUZZ continuent de lustrer consciencieusement leurs cavern boots, tout en sifflotant les charts de 1966. Oui, ces dandys, tombés dans la marmite fuzz lorsqu’ils étaient petits, restent imbibés (mais fermes..) de toutes les références Nuggets, Peebles ou Back to the Grave. Des encyclopédies sur pattes. Un grand « Maître es Music » affirme hiératiquement qu’ils sont plus populaires sur la scène garage que Jésus et les Beatles réunis. Leurs chemises sont irréprochables, le son hypnotique, la voix fantastique, le répertoire de reprises impeccables et féeriques, les compositions aiguisées et déterminées, la fuzz légendaire, le farfisa éloquent. Tout pour vous attendrir les clarks et la minijupe ! Tout ce que l’on trouve de mieux chez les Seeds, Kinks, Them, Creation ou le Spencer Davis group, vous l’entendrez et pire…vous le danserez ! Faites le plein de protéines ils vont s’occuper de votre dopamine !

 

 

 

Et parce qu’ils aiment les objets tangibles et démodés qui ont encore leur raison d’être, les AveTheSounders viendront avec plein de vinyles et autres bizarreries à vendre. Qu’on se le dise !

Samedi 12 mars – A partir de 20h30
Programme sauvage !
KEITH RICHARDS OVERDOSE & COWBOYS FROM OUTERSPACE

KRO et CFO le Rats 12 mars 2016 copie

KEITH RICHARDS OVERDOSE (KRO pour les intimes) n’est pas un tribute band…mais son nom éclaire déjà quant à la nature du gang. Ce quatuor marseillais (anciens membres des Hatepinks, Holy Curse, Irritones) originaire de Marseille, composé de Hugues Barroero (chant, guitare), Nasser Naamoune (basse), Guillaume Stravato (drums) et Paul Milhaud (lead guitar), deale du son overdosé aux roots du rock’n’roll furieux. Sans aucun doute, ces agités de la scène ont été vaccinés contre la variétoche-midinette et n’ont pas bronché pour les piqûres rappels. L’immunité ayant été acquise, rock early, garage punk, merseybeat les ont infectés, défoncés (c’est scientifiquement établi). Depuis, ils ont développé des réactions psychotiques, une très forte addiction aux guitares nerveuses et mettent l’accent sur les rythmes primitifs et subversifs. Leur came est de délivrer sans ordonnance dans toutes leurs compos toute la sauvagerie électrisante de toutes les particules élémentaires de tout ce qu’il y a de mieux dans les racines du rock. Ils toisent le passé mais leur deuxième album est un p***** de disque de cracks ! Vous allez kiffer la kryptonite sur scène et sur vos platines.
Nouvel album “Kryptonite is alright“ (Closer Records)

 


They’re back!

Les trois cow-boys du rock’n’roll, garage, punk, from Mars, ont déjà plus de 1000 concerts (!) au compteur (dont festivals Dour, Docks des Sud, Printemps de Bourges, Garorock, Cosmic Trip, Freakshow etc…). Leur style blues poisseux mais classieux, résonne sans fin dans les méandres du cosmos. La rédemption vous est scandée à coups de guitares tranchantes, de fuzz démoniaque et par un crooner intersidéral égaré dans les bayous en compagnie du Jon Spencer Explosion, des Cramps. Gun Club et Crome Chranks pour un rite Voodoo électrisant. Le message est sauvage, libre, rock’n’roll, garage, trash, bruyant, sans concession, sexy. On prêche l’amour, uniquement l’amour, l’amour vache, l’amour sombre, l’amour perdu, l’amour mécanique, l’amour haineux, l’amour universel, l’amour du risque…
Le label Lollipop Records, ayant bien ressenti la fiévreuse exhortation et s’étant libéré des légions du silence, est réapparu dans les radars avec le 7ème album de ces COWBOYS FROM OUTERSPACE « Exil at the rising house ».

 

 

Et parce qu’ils aiment les objets tangibles et démodés qui ont encore leur raison d’être, les AveTheSounders viendront avec plein de vinyles et autres bizarreries à vendre. Qu’on se le dise !