Étiquettes

, , , , , ,

L’élégance de Trumpets of Consciousness.

Encore une belle sortie chez nos très actifs et bouillonnants membres du Pop Club Records.

Trumpets of Consciousness - Album

« And after all let’s do the things that we think we should »

Trumpets of Consciousness est né à Lyon en 2015 autour de Thibauld Labey (pour ceux qui ne le situeraient pas, sachez qu’il participait avec Alex Kacimi à A*Song / voir l’album « Hôtel de Nice » – 2006).

Pour ce premier album éponyme, l’érudit Thibauld baguenaude en laissant son attrait pour les friandises de Brian Wilson, The Band, Big Star, John Lennon (« Let down let flow ») et élans jazzy (« Fruits in the sun », « I’m in Flow »), s’épanouir.  Sans arrogance, tel un troubadour chevauchant une monture psychédélique émancipée de toute entrave pour mieux l’emmener hors des sentiers préétablis par le sectarisme ambiant, il se balade dans l’univers coloré des vergers féconds de la pop et de la folk (Singing heart), goûtant ci et là le bouquet des fruits mûris par un été initiatique et doux. Il y compose sa liberté et la résonance de son expérience,  y place des sonorités modernes aux côtés de mélodies sixties,  s’y abandonne avec poésie au piano comme à la guitare. Avec élégance. Oui, l’envoûtement de cet album est dans son l’élégance.

Témoignant certainement d’une introspection sans fioritures (tous les titres sont écrits et composés par Thibauld), c’est là sur notre platine une excursion singulière et pourtant sans frontières, jouée avec finesse par des musiciens sachant doser à point la délicatesse (le paladin su s’entourer avec justesse). Un 8 titres, qui à l’image de la peinture de David Sala pour la pochette, nous transporte dans l’harmonie optimiste de l’art pop affranchi des épines de ses codes. Démentant l’ironique et condescendante sentence que tout a déjà été inventé. Enregistré entre les studios Mikrokosm et Cartellier, mixé par Thibauld lui-même et masterisé par le Back To Mono Records Studio, ce premier album est sorti sous les couleurs du Pop Club Records le 1er février 2016.

La fraîcheur et l’enchantement d’un nouvel AveTheSounder à découvrir rapidement.

Vinyle – Edition limitée à 300 exemplaires + 3 morceaux bonus !
15 € + frais de port.