Étiquettes

, , , , , ,

De David Robert Jones au Dandy Bowie.

Showcase spécial Bowie Kino Frontera

Jamais dépourvu d’idées, de calembours et de guitares (il a une douze cordes greffée dans le dos et l’esprit rebondissant…les noctambules peuvent en témoigner), le Man of Words & Man of Music de Massalia (de genre Kino Dandy et de famille Frontera pas en Opel) ayant expérimenté les tenues de l’espace Glam et les essais capillaires les plus improbables durant tous les étés de sa période post puberté, quand vint la bise printanière décida de rassembler, nuit et jour à tout venant, tous ces petits poteaux pour s’amuser à l’automne, à retrouver l’esprit des morceaux connus (ou moins connus mais qui seront reconnus) de celui dont il était fan depuis les étés déjà ci-dessus évoqués : David Robert Jones, jeune joueur de saxophone devenu la pop star légendaire, Mister David Bowie, himself !

David Jones 1
N’étant pas un adepte du copié collé (ni de l’épaulé-jeté), Kino a pensé à un tribute qui n’en sera pas un. N’ayant rien à vendre (il offre ses confitures de pommes et ne deale pas la caillette ardéchoise qu’il mange sous le nez du producteur local), Kino a pensé à un showcase qui n’en sera pas un. Il a rameuté (période de chasse non meurtrière) les fidèles copains The Zebra Skies, des Doc Vinegar & les Types Arty, des Suns of the Beach …et autres acolytes de la Ligue des virées musicales (activité ne nécessitant pas forcément de souffler dans le ballon, ni de taper dedans d’ailleurs) :  Sonic Polo (Lollipop Music Store & Keith Richards Overdose), et autres complices du Rock on Mars…bref du guest & guest  les pieds sur terre…et de temps en temps sur des pédales…à effets étranges…

Bowie 4   Kino Bowie  Bowie 3

Bref une soirée Live on Mars (c’est gratuit donc moins cher que d’aller sur la planète rouge vérifier s’il y a de l’eau), avec des London Boys à l’accent chaud du sud (cela ne s’entend pas quand ils chantent, on perçoit juste la chaleur des sourires, rassurez-vous) et peut-être des Janine et des Queens dans le public…allez savoir. Ou plutôt venez-voir chez Lollipop Music Store à Marseille si ces Spiders from Venus ont les papattes assez longues pour bien tisser la toile musicale entre Madmen et Supermen.

P.S : Rien. Juste parce que Kino adore les PS.

The spiders of Mars

LOLLIPOP MUSIC STORE – 2, boulevard Théodore Thurner – 13006 Marseille
A partir de 19 heures. C’est gratuit sur terre !

Comme la set list est une surprise, ci-dessous quelques titres juste par plaisir (mais sans red shoes…)

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=GsuZycK3zNc] [youtube https://www.youtube.com/watch?v=LQE1QoidlIg] [youtube https://www.youtube.com/watch?t=52&v=Ljv8xCt4Bq8] [youtube https://www.youtube.com/watch?v=27c-nMP-ai8]