Étiquettes

, , , , ,

QUETZAL SNAKES. Les enfants cachés des Dum Dum Boys ?

Quetzal Snakes. Ep jpg

Certainement, le groupe Marseillais du moment ! Quel plaisir de découvrir cet album réjouissant, au moment où la scène du rock psychédélique semble revenir au gout du jour.  Ces derniers temps, on a vu de nombreux groupes prétendre être les dignes représentants (américains, anglais ou européens) de la psyché. Souvent, nous sommes restés sur notre faim. Les Quetzal Snakes maitrisent leur sujet. Cet EP 12’’ (6 titres) est réussi. Bon son, guitares soniques et mélodies pop accrocheuses. Bref, on ne s’ennuie jamais. L’apathie est un écueil que les cinq musiciens du groupe ont su éviter. On se retrouve avec joie en apesanteur, dans un climat lysergique, téléporté par un space rock sonique où les Spacemen 3 ne seraient jamais très loin. Une des meilleures références du moment. Un véritable coup de maître. Nous devons les encourager à poursuivre leur voyage et nous emmener encore plus loin. On se sait très bien où mais tant que c’est du bon vaudou psyché, on suivra attentivement le chant garage de ces oiseaux et le psychédélisme de ces serpents. Même pas peur !

Ber The Ber.

Qúetzal Snåkes – Lovely Sort of Death EP 12″ (2014) – Vinyle blanc. Co-production par Retard Records et Howlin Banana. En écoute ci-dessous.
A retrouver chez vos bons disquaires où directement auprès de Retard Records ou Howlin Banana.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=I0Zzc77WA-4]