Étiquettes

, , , , , , , ,

Ecoutez, regardez, groovez, savourez, c’est bon pour votre santé !

CucumberPromo01

Pooley, Cucumber, Cyril Jean ?

On ne sait que choisir. Peu importe, ces trois noms désignent une seule et belle personne, membre d’honneur d’ « Ave The Sound ! ».  Oui, au moins deux pseudonymes et une identité sont nécessaires pour dépeindre quelques-uns des talents de cet artiste polymorphe, débordant d’énergie créatrice et fantaisiste.


There‘s a nice smell of fantasy pop!

« Cyril Cucumber » a commencé à exercer sa maîtrise du clavier sur scène, au sein du groupe The Strawberry Smell dont l’album « Odorama » est sorti via le label new-yorkais Rainbow Quartz. Ce groupe fondé en 1990, avec deux amis d’adolescence, les jumeaux Christophe et Olivier Vaillant délivrait une psyché pop, remarqué également par le label Mod londonien Detour Records.

81XVwFqc6iL._SY470_The Strawberry smell Odorama81UZV1+Pg6L._SL290_
En 2003, Cyril commence à développer son projet « Cucumber » où l’on retrouve Marie Julie Arnal (The Cryptones), et les frères Vaillant. Il nous délivre ses attractions sixties et son instrumentation vintage dans un manège pop-groovy-électronique à la touche néanmoins moderne, pouvant à la fois évoquer David Holmes, Lalo Schifrin. Dès les prémices de l’aventure, la chaîne de télévision Canal + le remarque et sélectionne des morceaux pour l’habillage de son Journal du Hard. France 2 et Béatrice Ardisson pour Paris Première en feront autant pour quelques divertissements plus habillés.  En 2004, il participe à l’album hommage au tandem Delon-Melville sur lequel on retrouve des mixes, des remixes, des interprétations de versions initiales puisées dans les films ou stimulées par l’influence cinématique de ce duo acteur-réalisateur. Sur ce projet « Delon Melville Revisited » (Euro-Visions – 2004) né à l’initiative de Jean-Emmanuel Deluxe et Alexander Faem, dans le voisinage des sillons d’Hélène Noguerra, Bertrand Burgalat ou d’Ariel Wizman, Cyril compose « ParisVille ».

En 2006, il participe à la création du combo avignonnais Pony Taylor. Parallèlement en 2007, Cyril développant toujours son projet Cucumber, Cosmic Groove produit sur son label éponyme, les deux premiers 45 tours vinyles « ChrisClubber/ Malyflow’s Garden » et « It’s Hippopotime/Shocking », très bien accueillis par la critique internationale. Une édition limitée spécialement destinée au Japon sort également sur le label SuperHomard, la joyeuse petite bande « Cucumber » allant tourner au pays du Soleil Levant pour satisfaire ses fans nippons.

I00303867 109344Cucumber_06

Tout en travaillant assidûment au développement de Pony Taylor, à la continuité de Stereoscope Jerk Explosion avec l’album culte « La Panthère Pop » de 2008, Cy participe à des projets singuliers et variés de compilations (notamment des remixes des Hushpuppies, The Moons..).
En 2009, sort le premier album de Pony Taylor « Eleven Safety Matches », lequel sera suivi d’un EP « Ponycolor Box » en 2011 et l’album « How to fold Paper in half twelve times » en 2012.
En 2011, sortent les 5ème et 6ème EP de Stereoscope Jerk Explosion, chez Cosmic Groove sur lesquels on le retrouve toujours au « piano électrique ».
En 2012, « Cyril Cucumber », arrive à finaliser son album incroyable « The French Job » (Cosmic Groove). L’homme ne concevant guère de servir une galette de son mijotée savamment pendant des années sans y associer une décoration alléchante, il joint à son groove catchy, un artwork magique : deux vinyles de couleurs, un livret de 16 pages. Un suprême de Pooley !

a1494991974_2a1234346052_2  a3330827969_2

Le Pooley qui donne la chair de poule !

Si vous avez bien lu ce qui précède, vous aurez compris que « Cyril Cucumber » est un musicien, un compositeur fort apprécié, un créatif de la touche.  Or, dans sa « French patte » et avec autant de talent, l’artiste déploie l’art graphique à sa batterie de talents. « Cyril Pooley » étend son art partout où médite son imagination.
Maîtrisant divinement les outils informatiques, graphiques et numériques, pendant des années il crée moult affiches et pochettes de qualité pour le label Cosmic Groove.

CGSautumn2012_souljazzorchestraCGSautumn2012_timetunnel CG-SoulandGrooveSession2012CGSautumn2010_osakaKarnavalWoodstock2009CGSwinter2009-marlenashawCGSautumn2012_leefieldsCG-SoulandGrooveSession2012

Lorsqu’il pense à un projet, il le réfléchit dans sa globalité.  Il illustre le propos musical avec intelligence. Il illumine un disque en y associant un (des) clip(s). Il édifie des concepts, il consolide l’homogénéité des projets. Il enchante les desseins mélodieux. Il construit les ponts de l’harmonie entre le son et l’image.

Il est un artiste complet dont la générosité ignore la condescendance, le mépris. Il sait mettre ses talents au service des autres. Il délivre des conseils. Sait être pédagogue, patient. Son altruisme est comme son talent : scintillant. Comme il est une personne d’engagement, il préférera dire « non » que de ne pas mener un projet à son terme. Il sait freiner sa fantaisie pour une meilleure cohérence, la cohésion. Son intelligente est « so Fresh ». Malgré son talent, ses succès, il reste d’une humilité, d’une amabilité, d’une simplicité à faire pâlir les petits égocentrismes criards.

Pour le remercier dans son emploi du temps de créatif, de compagnon  et de bon père de famille de savoir prendre le temps, pour les projets collectifs de notre association, lorsque j’ai travaillé sur le projet du « Festival South of Nowhere  – Round two », j’ai tout de suite penser à organiser une exposition relatant son talent de graphiste. Cela n’avait jamais été fait. Toujours avec mes camarades AveTheSounders, j’ai réédité cela, pour une exposition plus complète chez le disquaire de référence de Marseille « Lollipop Music Store ».

SONfestival2013-Version2_1 (3)Popster SON 2011

Avec sa modestie coutumière, Cyril Pooley, me disait à quel point il était touché de voir son travail rassemblé, accroché sur des murs. Avec cette humilité non feinte, il pouvait enfin visualiser autrement que sur une toile virtuelle, le travail qu’il avait fourni au fil de ces années et, bien souvent offert à ses compagnons de route musicale. Son travail était devenu palpable, tangible.

CHRISJOSSMonomaniacs (1)PHYLTRE-jacuzzi&jumbojet CHRISSJOSS-Sticks (1) groovecosmique014_i18LP17D3XRD FANGAmaxi (1) 1902014_700377136650887_1106372648_n RAPH_PRIMAVERAS-LP (1)5079  168036_189228914432381_5502555_n 5159398213_382263618462242_1812006882_n1966-couvvinyle-V2_1

Comme je lui faisais remarquer, c’était un honneur d’avoir réalisé cela pour lui. Pour toute son implication généreuse et très professionnelle dans les projets « très underground » d’Ave The Sound, prise sur son temps libre, ses loisirs.  Pour cette connivence intelligente qu’il m’a toujours offerte. Pour ces heures de labeur jamais comptabilisées. Pour l’écoute amicale et la complicité développées entre nous quant à la réalisation de différents projets de l’association.

Lorsque j’avais commencé à travailler à une autre compilation « South of Nowhere » et donc à discourir quand à sa réalisation avec Cyril, homme de confiance et discret, tel un feu-follet, l’imagination attentive de « Cyril Pooley » s’est éclairée, a virevolté avec la mienne. Et l’artiste a embrassé ce projet pour ensuite l’embraser de son talent lumineux. « 1966 – Back in the South of Nowhere » s’est animé. Avec toute l’ardeur d’un vénérable bénévole enthousiaste quant à ce nouveau projet collectif. Et chacune de ses lumières, de ses visuels, de ses clips, me file la chair de poule, lorsque je les reçois. Celle de la joie. Celle de l’émotion au regard de tout le travail fourni.

Comme je le disais à Cyril, Cucumber, Pooley, si on ne peut logiquement lui décerner trois titres de membre d’honneur, un seul devrait suffire à résumer le profond respect que j’ai pour cet artiste et la sincère amitié respectueuse que j’ai pour l’homme généreux.  Celui de membre d’honneur de la préciosité. Ad vitam aeternam.

Monsieur Cyril Jean, merci tout simplement.
A Marie-Julie, sa talentueuse compagne et aux enfants.

SL – Présidente d’Ave The Sound !