Étiquettes

, , , , , ,

« Vive la pluie ! ».

C’est bizarre cette fixation anglophile sur le Swinging London chez les rockers sudistes.
Les mecs vivent à Nice ou Marseille, s’enquillent 300 jours de soleil par an mais jouent une pop sous perfusion Small Faces, confondant la Canebière avec Oxford Street et la Promenade des Anglais avec le Strand…

Ainsi, Doc Vinegar, ancien 12 cordes carillonnant chez les Bratchmen, nous a-t-il pondu un disque homemade qui suinte le fish’n’chips et la London Pride pression, entre les Who de »Pictures of Lily » et les Small Faces façon »Lazy Sunday ». Les Bratchmen sonnaient assez pop ensoleillée US, early Byrds ou Shoes. Pas de ça chez le Doc qui la joue ouatée, duveteuse, nostalgique, comme un samedi pluvieux sur la jetée de Brighton.

Bref, si le soleil et la chaleur vous importunent, si les rues luisantes de pluie de Soho by night vous manquent, vous avez là le médicament magique, le remède miracle, in concentré de pop qui vous arrose insidieusement, tel un bon crachin breton.
Idéal pour se souvenir que c’est la pluie qui a engendré ce grand rock britannique que Doc a su recréer à l’abri de la canicule marseillaise.

Antoine Ridel.

(Depuis la Britagne)

Doc Vinegar - CD sleeve recto