Étiquettes

, , , ,

 

Sheetah et les Weismüller… « Évolution française »

Un deuxième album pour un groupe atypique de notre scène française.
Après un précédent opus résolument garage où le point culminant était une relecture de leur hit single «Chien méchant», le groupe se tourne vers une musique plus moderne (excellents arrangements d’Hubert Weismüller). Non pas qu’ils aient abandonné leurs influences « beat jerk sixties », mais certains morceaux comme « Si tu savais » et « Suzanne ouvre-toi » sont plus « mid tempo » avec douces guitares « fuzzy » et sitar lorgnant vers le psychédélisme. Entre les Beatles période « Rubber Soul », « Revolver » et le Chocolate Watch Band époque « The Inner Mystique ».
Ne vous inquiétez pas pour vos boots, certains morceaux sont toujours aussi sautillants comme « Yin Yang Young», « Elle n’aime qu’elle-même » et promettent de terribles danses trépidantes en soirée.
Ce disque s’écoute de bout en bout avec enthousiasme. Le travail de prod et d’enregistrement par Docteur Explosion et Mike Mariconda sont du plus bel effet.

Un album qui vous met de bonne humeur pour toute la journée.
Un bémol scénique : à quand les Sheetah et les Weissmüller et leur festive vitalité, en concert avec les excellentes trompettes, leur sitar sur le même plateau ?

Serais-je exigeant ? Quand on aime, on rêve de cette évolution.

Luxe Xian Madness
14 mai 2012