Étiquettes

, , , ,

 

Les sons d’hier avec le groove d’aujourd’hui.

Voilà comment on pourrait résumer de manière très simpliste « The French Job», l’album de Cucumber. Mais cet objet étant beaucoup plus que cela, le synthétiser serait billevesée.
C’est une œuvre d’une grande maîtrise musicale accompagnée d’un savoir-faire indéniable en termes de design et de communication. Certains d’entre vous ont déjà croisé le concombre barbu. En effet, il s’agit de Cyril – le claviériste (mmmh … ça existe ça ? Oui.) des excellents « Pony Taylor » – qui, pour son projet solo, s’est entouré naturellement d’amis parmi les plus fines gâchettes du South of Nowhere.
Entièrement composé d’instrumentaux, on retrouve ici les envolées d’Hammond B3 (what else ?) chères à Cyril, ainsi que l’ambiance d’un précédent projet concombresque : Stereoscope Jerk Explosion.
Parfait pour votre prochaine kitchen-party, ce nouveau disque échevelé et drôle est surtout empreint d’une folie douce, comme en témoignent les titres festivo-énigmatiques (« It’s Hippopotime ! », « les Tics Erotiques », …) ou mélancoliques (« Sadurday »).
Mais qui donc est cet « Yves-Emmanuel Shankar » ??? (Message personnel : – c’est toi, Pierre ?).
Bref, pour peu que vous lui accordiez confiance, « The French Job » est prêt à devenir la bande originale de vos nuits. Et c’est bien à une séance de cinéma à laquelle on a l’impression d’assister. La B.O du prochain James Bond ? Certains ont d’ailleurs déjà comparé notre homme à l’illustre François de Roubaix (remember : « les Aventuriers », « l’Homme Orchestre » …).
Maîtrise graphique oblige, l’album est présenté dans un écrin à la dimension de sa folie. Déclinée en plusieurs versions : digipack, double LP – un vert et un jaune, si, si – ou en coffret « Ultra Collectors » avec des goodies du maître.
On remarquera en particulier le splendide gatefold, comme disent les spécialistes, c’est à dire une pochette format 2 volets où l’on trouve un incroyable livret format 30 x 30 (pour le vinyle, of course) représentant, pour chacun des morceaux, une illustration dédiée pleine page (même chose dans le Cd Digipack 3 volets, avec le livret en format plus petit donc).

Tout simplement hallucinant !

En conclusion, et comme dirait Cucumber lui-même : « c’est bon pour le moral » !

Doc Vinegar
19 juin 2012

CUCUMBER « The French Job »  – Cosmic Groove
Ou auprès d’ Ave The Sound.